Les ados de Bellecroix déconstruisent les clichés avec « En bas de chez moi »

Dans le cadre du festival Place à la rue, découvrez « En bas de chez-moi », un court-métrage réalisé par et avec des jeunes de Bellecroix et les associations APSIS Emergence et La Passerelle. Il sera diffusé le 22 juin, à 18h30, au Royal.

 

Après avoir réalisé deux expositions photos, une sur les femmes à Bellecroix et l’autre sur le regard qu’elles portent sur leur quartier, des adolescentes de Bellecroix ont décidé de passer au niveau supérieur et de se lancer dans la réalisation d’un court-métrage. Et ce alors qu’aucune d’entre elles n’avait jamais fait de théâtre. Pour mener à bien ce projet, elles se sont réunies une fois par semaine pendant sept mois pour réaliser le storyboard puis le scénario. Elles ont été accompagnées par APSIS Emergence, et notamment par Elsa Dalens, éducatrice au sein de l’association. « On a utilisé ce projet comme un moyen de les accompagner, de leur apporter quelque chose culturellement parlant », nous explique-t-elle.

Avec ce court-métrage baptisé « En bas de chez moi », les adolescentes ont cherché à déconstruire les préjugés sur les filles des quartiers populaires. Pour que leur message passe, elles ont également pu compter sur l’aide de Vincent Bernard, médiateur numérique au sein de La Passerelle, qui est intervenu sur ce projet en tant que scénariste. « Les filles avaient les idées en tête, il fallait les formaliser. Si on avait suivi leur première jet, on serait parti sur un film d’une heure et demie ! Je les ai donc aidées à accoucher d’un scénario pour un court-métrage. »

Il a fallu faire le tri et adapter l’histoire en « se débarrassant de toute ambiguïté dans le message, afin de le rendre le plus explicite possible», précise Vincent Bernard. L’association La Passerelle a ensuite assuré la direction des acteurs et le tournage, qui a duré une semaine. Le résultat de ces mois de travail est à découvrir le 22 juin prochain, à 18h30, au Royal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.