Formations au numérique et à la langue française par les volontaires du Service Civique d’Unis-Cité

Chaque jeudi matin, quatre volontaires d’Unis-Cité de Metz-Borny animent un atelier d’inclusion numérique à Bornybuzz Numérique. Un atelier destiné à des jeunes Bénéficiaires de Protection Internationale (BPI). Les volontaires, Sabrina, Omar et Tomas ont répondu à nos questions.

Un atelier numérique qu’est-ce que c’est ?

Sabrina : C’est un petit format d’apprentissage dont l’objectif est d’apprendre, partager et échanger sur des thèmes divers, tel que, les réseaux sociaux, la recherche d’information, la création d’une boite mail ou encore la recherche d’emploi ou d’apprentissage.

A qui s’adressent principalement vos ateliers ? 

Les ateliers s’adressent à un public de Bénéficiaires de Protection International (BPI)

Comment préparez-vous vos ateliers ? 

Tomas : Les ateliers numériques sont préparés en amont, on réfléchit d’abord ensemble à des thèmes qui pourraient être utiles au public avec lequel on travaille, puis on rédige un plan détaillé du déroulé de l’atelier.

Quelles sont les difficultés rencontrées ? 

Omar : Le plus difficile c’est la première séance, car on ne connaît pas le niveau du public. Il faut s’adapter au niveau du groupe, rechercher un thème qui pourrait les intéresser et surtout, leur être utile. Au fur et à mesure des ateliers la difficulté disparaît. Il y a également parfois des problèmes de communication avec les groupes rencontrés, étant donné que le français n’est pas leur langue maternelle.

Quels sont les thèmes traités ? 

Sabrina : On travaille principalement sur des thèmes numériques, comme par exemple la prise de rendez-vous en ligne, la recherche d’information, ou la création d’une boîte mail… On leur montre des outils qui pourraient leur être utiles dans la vie quotidienne. Toutefois, il arrive que l’on dérive légèrement du thème du numérique, comme par exemple avec le groupe que l’on accompagne en ce moment. La priorité de ce groupe est d’apprendre le français, c’est pourquoi nous leur faisons des ateliers de français en ligne.

Avez-vous l’impression de transmettre vos connaissances ? Et comment ? 

Tomas : Oui, par le biais de chaque atelier qu’on réalise, en leurs apportant nos connaissances numériques. Et nous avons toujours des retours positifs de la part du public.

Bornybuzz est un site participatif. Chacun peut nous envoyer un article afin qu’il soit relayé. L’article ci-dessus n’a donc pas été rédigé par Bornybuzz mais par Donna Raulin, volontaire de la mission COOP’R à Unis-Cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.