Journal d’une étudiante en déconfinement #6

Lors de cette seconde semaine de déconfinement, Arya s’est accordée un peu plus de libertés et a beaucoup réfléchi.

S’il y a bien une image marquante, qui décrit parfaitement la pandémie toujours en cours, c’est le combat perpétuel de toute la profession médicale contre la maladie. Je m’explique. Dans le cas de la France, la profession se bat contre le coronavirus et des conditions de travail qui sont probablement plus qu’exécrables. Ces personnes font un boulot monstrueux et rentrent de chez elles éreintées et traumatisées. Pour moi, ça mérite que j’invite les infirmiers, aide-soignants, médecins que je connais à manger ensemble et je ne parle pas d’un petit repas mais d’un banquet à la Astérix ! Les remerciements envers ces forces de la nature sont trop peu, au vu de ces longs combats menés et qui continuent encore. Je ne suis qu’une simple étudiante, mais j’adresse mon plus profond respect à tout le corps médical. Ma porte lui sera toujours ouverte. Il fait bien de se battre pour être entendu. Après tout, il a été la clé de voûte de cette pandémie. Sans lui, il y aurait eu une catastrophe.

Parenthèse close : revenons à cette semaine passée. Flo, mon coloc, et moi avions des petites commissions à faire au rayon décoration et rangement. On avait donc décidé de foncer à Action. Quelle erreur ! Je ne sais pas quelle mouche a piqué les gens depuis la fin du confinement mais ils sont tous pris d’une fièvre du shopping ( et je me rends compte que des achats pas utiles j’en ai fait aussi, oups ). Plus tôt dans la semaine, j’avais vu des tweets avec des photos de longues files d’attente devant des magasins Zara. Pour eux, c’était l’achat prioritaire. Je n’avais jamais vu ça à part lors des soldes.

Point positif : la majorité des gens à Action portaient des masques, mais beaucoup le mettaient mal. J’étais verte. Des amis se plaignent du fait que certains ne se protègent pas, ne portent pas le masque parce que c’est moche,… Mes potes n’ont pas tort. Je respire mal dans le masque mais je ne l’enlève pas pour autant. Je tiens à ma sécurité et à celle des autres. Le vigile à l’entrée de l’Action nous a donné du gel hydroalcoolique. Ultra cool.

On a fait nos courses et Flo m’a fait acheter des Lions alors que j’avais dit « pas de bouffe ». Cette tête de mule n’écoute jamais mes précieuses et sages paroles. Je lui ai pris deux paquets. Je suis trop gentille avec lui. J’ai également acheté pas mal de décorations et de rangements pour mon bureau. J’ai même payé les pizzas après, le coloc était heureux. Il a intérêt à m’offrir un bon resto une fois que la pandémie sera terminée !

La vie reprend peu à peu son cours dans le quartier. Les enfants reviennent en petits groupes à l’école et les Mettis reprennent leurs horaires habituels. Le Ramadan a pris fin me semble-t-il hier.

Joyeux Eïd à tous !

J’ai l’impression que tout repart peu à peu comme avant, mais j’espère que personne n’oublie qu’une deuxième vague peut s’annoncer n’importe quand. Je ne sors plus que pour m’acheter des médicaments donc c’est presque comme si j’étais encore en confinement. Je ne tiens pas à chopper la maladie, Flo non plus. Ma mère nous a envoyé des masques en tissu au cas où on sortait. C’est hyper utile. On a aussi reçu nos courses aujourd’hui et les services de livraison à domicile sont surbookés. Ils prennent un sacré retard à cause de la demande grandissante. Je ne suis apparemment pas la seule à avoir cette inquiétude et à penser que c’est le calme avant la tempête. Je suis un groupe Télegram d’informations par rapport à la pandémie et celui-ci est loin d’être positif.

On s’est aussi fait tout les deux attaquer par des moustiques. Tu vois Rambo ? Flo était pareil sauf que son arme, c’était un T-shirt. Il en avait tellement marre des moustiques qu’il a passé une journée entière à les traquer et à leur faire passer un mauvais quart d’heure. Inutile de dire que j’étais pliée de rire à chaque fois qu’un moustique battait retraite et qu’il hurlait « VICTOIRE, FOUTUS MOUSTIQUES » d’un air ultra dramatique.

Toujours pas de nouvelles des résultats au niveau de la fac. Luka, moi et toute notre bande sommes en ébullition. J’ai un peu peur des résultats qui arrivent. J’espère que cela ne sera pas aussi mauvais que je le pense. Je ne reprends pas avant octobre et, si rattrapages il y a, je les passerai à la maison.

Je rejoue Mario Kart à plein temps ainsi qu’à Animal Crossing où je finis mon ile. Flo va être fier, lui qui ne sait pas décorer pour un sou. Toujours aussi amoureuse du dessin et de la mode, je suis actuellement en quête de la tenue parfaite. J’attends également la livraison de mon ordinateur avec impatience. Le mois prochain, je m’achèterai une nouvelle tablette pour la fac et pour le dessin.

Je reprends aussi contact avec des amis éloignés. Kahlan m’a appelée sans crier gare pour que je l’aide sur Final Fantasy 7 Remake. Un appel qui a duré quatre heures pour un seul boss : elle a dû le mettre en mode facile pour pouvoir continuer le jeu… C’était un bon moment, surtout qu’avant, elle et moi étions très proches.

Tiffanny aussi m’a rappelée pour m’inviter chez elle en août et prévoit un petit lit pour moi. Elle a une salle de jeu chez elle, c’est tout ce que j’aime : les petites lumières, les LED, les néons. Si jamais la situation n’empire pas à nouveau, j’irai les voir en août. Plein de petits projets comme ça se remettent en place, même si, pour l’instant, je ne sors plus énormément. Tiffanny et Kahlan me manquent. Tout mes amis me manquent.

J’espère avoir les résultats des examens la semaine prochaine et je vais devoir renouveler mon ordonnance auprès de mon médecin ce jeudi. Et j’oubliais : journal, fais-moi penser à ne plus jamais acheter à Flo deux paquets de barres Lion. Les voir disparaitre en trois jours m’a saoulé. Il va faire une cure de pommes toute la semaine. Lui apprendra à ce glouton !

D’ici là, restons tous prudents, journal, car cette guerre est loin d’être finie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.