Les écoles Les Mirabelles et Maurice Barrès vont faire peau neuve

Le 13 février, la Ville de Metz a présenté le projet de réaménagement des écoles Les Mirabelles et Maurice Barrès aux habitants du quartier.

Alors que les travaux de la Cour du Languedoc touchent à leur fin et que ceux de la rue du Roussillon n’ont pas encore commencé, de nouveaux réaménagements se préparent déjà à Borny. Les services de la Ville de Metz et Danielle Bori, adjointe au maire en charge de l’éducation, ont présenté, hier, le projet de restructuration des écoles Les Mirabelles et Maurice Barrès aux habitants du quartier. « Pour que ces établissements deviennent attractifs, il faut travailler sur le bâti, rendre les bâtiments plus esthétiques, explique Danielle Bori. L’aspect pratique est aussi à prendre en considération ».

Et c’est chose faite puisque les services de la ville proposent la création d’un restaurant scolaire pour les deux écoles, la simplification de la circulations entre les établissements, une augmentation de l’espace sieste au sein de la maternelle mais aussi le retour des entrées rue du Roussillon et la mise en place d’un espace dédié aux parents au sein des établissements.

Créer des liens entre Bridoux et les écoles

Pour favoriser la « pédagogie de demain », les services de la ville suggèrent l’achat de mobiliers modulables, la mise en place d’ateliers cuisine et de jardins pédagogiques. Le numérique devrait également tenir une place prépondérante dans les classes.

La Ville s’intéresse aussi aux enseignements qui seront dispensés au sein des Mirabelles et de Maurice Barrès. « Pour attirer de nouvelles familles, il faut proposer une plus-value éducative », assure Danielle Bori. L’UFR Sciences fondamentales et appliquées de l’Université de Lorraine étant située au campus Bridoux, à proximité de ces deux écoles, l’adjointe au maire suggère la mise en place d’un partenariat. « Il faut créer une passerelle entre les deux et mettre en place des enseignements spécifiques au sein des écoles, en lien avec les sciences ». Un travail devra être mené avec l’Éducation Nationale pour élaborer ce programme incluant des options scientifiques.

Si le projet n’est pas encore entièrement finalisé, les dates des travaux sont déjà connues : ils devraient commencer début 2021 et se terminer à la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.