Parents et enfants : la sécurité routière, c’est du sérieux !

L’Accueil Familles des PEP57, Bornybuzz, la Ville de Metz, les écoles Maurice Barrès et les Mirabelles et les parents d’élèves de ces dernières ont mené ensemble un projet sur la sécurité routière. Trois clips de prévention ont été réalisés à cette occasion.

L’idée de mener des actions autour de la sécurité routière vient d’abord des parents qui fréquentent l’Accueil Familles des PEP57. « Beaucoup de mamans et de papas se plaignaient des dangers autour des écoles Maurice Barrès et les Mirabelles, avec notamment la présence du Mettis », explique Moya Agui, dite Maguy, responsable de cet espace. En effet, depuis les travaux de rénovation de la Cour du Languedoc, les enfants ne sortent plus rue du Roussillon mais face au Mettis. La traversée est donc plus dangereuse.

Pour mener à bien ce projet, les parents ont d’abord été sollicités afin de comprendre au mieux leurs inquiétudes. Il a alors été décidé d’alerter sur trois situations types : les personnes qui se garent mal, les enfants qui ne font pas attention aux feux de circulation et le fait de ne pas regarder avant de traverser. « Ensuite, on a décidé de réaliser des clips pour marquer les esprits, détaille Maguy. Bornybuzz a écrit les scénarios et l’Accueil Familles a mobilisé quatre mamans, qui sont des parents d’élèves de l’école Barrès, et des enfants pour jouer dans ces vidéos ». Les directeurs des écoles ainsi que les enseignants se sont également investis dans ce projet. Une fois les clips réalisés, ils ont été diffusés deux fois devant les parents d’élèves de l’école Barrès et le seront bientôt aux Mirabelles.

Les clips seront utilisés au sein de l’Accueil Familles pour sensibiliser les enfants. Les parents, qui fréquentent ce lieu, vont également être formés aux enjeux de la sécurité routière par le service sécurité de la Ville de Metz. Ils pourront ensuite aborder ces questions avec d’autres parents pendant l’année scolaire. « On installera des stands sur le chemin de l’école, avec des tracts pour rappeler les règles », précise Maguy.

1 Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.