Portrait d’engagés : le binôme Sabrina et Brigeno d’Unis-Cité

L’association Unis-Cité accueille de nombreux volontaires en service civique pour cette nouvelle saison 2020-2021. Elle leur propose différents programmes. Parmi ceux-ci, Coop’R, qui met en binôme des volontaires francophones avec des bénéficiaires de Protections Internationales. Dans cet article, Sabrina et Brigeno se tirent le portrait.

Nous sommes Sabrina et Brigeno et ensemble, nous formons un binôme. Nous nous sommes rencontrés à Unis-Cité dans le cadre de notre service civique. Pendant ces huit prochains mois, nous allons travailler ensemble, mais aussi grandir ensemble.

Le portrait de Sabrina par Brigeno

Présente-toi s’il te plaît ?

Je m’appelle Sabrina et j’ai 22 ans. J’habite à Bouzonville. Je suis née à Djibouti et je suis arrivée en France à l’âge de 3 ans.

Qu’est-ce que tu faisais avant le service civique ?

J’ai étudié les Langues Étrangères Appliquées à l’université de Metz.

Pourquoi as-tu décidé de faire un service civique ?

Après ma première année de master, j’ai décidé de faire une année de césure. J’ai tout de suite eu l’idée de m’engager en tant que service civique car je voulais me rendre utile et évoluer d’un point de vue personnel.

Pourquoi à Unis-Cité ?

J’étais intéressée par la mission COOP’R, en particulier, parce que j’ai vu sur l’annonce que l’une des tâches principales était de mener des ateliers de français avec des volontaires réfugiés. Lorsque j’étais plus jeune, je souhaitais devenir professeur de Français Langue Etrangère, c’est-à-dire enseigner le français aux personnes dont ce n’est pas la langue maternelle.

Quels sont tes hobbies ?

Comme toi, j’aime le cinéma. J’aime étudier les langues et j’apprends à jouer du ukulélé depuis quelques mois.

Quel est ton projet professionnel après le service civique ?

Je ne suis pas encore certaine de mon projet professionnel. Je sais, pour le moment, que je suis intéressée par le monde de l’événementiel. Après le service civique, je vais reprendre mes études pour être diplômée.

Le portrait de Brigeno par Sabrina

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Brigeno, j’ai 24 ans. Je suis albanais et j’habite à Metz.

Quand es-tu arrivé en France ?

En juillet 2018. Ça fait 29 mois que je suis en France.

Comment es-tu arrivé à Metz ?

Je suis arrivé en taxi. Ça a duré dix jours. On était cinq personnes : trois se sont arrêtées en Allemagne. Moi, je suis directement venu à Metz.

Qu’est-ce que tu faisais avant de venir en France ?

Je travaillais dans le bâtiment à Cotorr. C’est une ville au Monténégro, à la frontière albanaise.

Quelles sont les différences que tu remarques entre la France et l’Albanie ?

Maintenant, la situation en Albanie est catastrophique, il n’y a pas de sécurité. Mais, en France, il fait plus froid.

Comment as-tu entendu parler d’Unis-Cité ?

C’est mon assistante sociale qui m’a proposé de venir à Unis-Cité et d’y faire un service civique.

Pourquoi as-tu voulu venir à Unis-Cité ?

D’abord, pour la formation de français. Et puis, j’aime bien aider les personnes qui en ont besoin. Par exemple, j’aime donner des conseils aux jeunes albanais de mon foyer.

Quels sont tes hobbies ? Qu’est-ce que tu aimes faire ?

J’aime chanter, regarder des films et jouer à la Xbox.

Que souhaites-tu faire après ton service civique ?

J’ai deux idées. Je veux soit suivre une formation pour devenir plombier, soit faire une école de musique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.