A Vallières, les enfants dorment sous des tipis

Pendant les soirées du 28 et 29 août, les associations CPN les Coquelicots, Intemporelle et Guinée Faré se sont alliées pour offrir aux enfants deux nuits sous les étoiles.

L’association CPN Les Coquelicots a organisé quelques jours avant la rentrée des « camps éphémères ». Le but était d’organiser une fête de quartier avant la rentrée « pour pouvoir respirer un petit coup suite au déconfinement et ainsi se rapprocher des habitants des Hauts de Vallières », explique Billy Escribe, éducateur aux CPN Les Coquelicots.

Lors de ces soirées, des tipis ont été montés pour que les enfants puissent dormir dehors. Plusieurs associations se sont succédées en proposant différentes activités. Intemporelle a conté des histoires et l’association Guinée Faré a joué des percussions. Elle a également rendu hommage à sa culture avec des danses africaines.

Ces soirées ont été appréciées par les enfants, à quelques jours de la rentrée des classes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.