Budget participatif éco-citoyen : les habitants ont fait leur choix

Le 7 novembre dernier, 250 Messins se sont réunis à l’hôtel de ville pour choisir les projets qui allaient être financés par le budget participatif éco-citoyen. Chaque quartier disposait d’une enveloppe de 35 000 euros, auxquels s’ajoutaient 115 000 euros pour les projets qui concernaient toute la ville. En tout, 60 projets ont été retenus pour un montant de 540 000 euros.

À Bellecroix, les habitants ont tranché. Sur les sept projets proposés, cinq ont été retenus. Les fortifications seront aménagées, avec la finalisation de la table d’orientation dans le belvédère et la création d’un site de compostage collectif. Autre priorité : la mise en place d’un bac d’herbes aromatiques en libre accès, qui serait géré par l’association Motris avec l’aide des habitants du quartier.

La place de Désiremont sera également aménagée avec la création d’un terrain de pétanque et l’installation d’un banc et d’une corbeille sur une des aires de jeux existantes. Au niveau de la rue de Berne et de l’avenue de Lyon, les habitants ont souhaité ajouter une table de pique-nique et une corbeille. Enfin, ils ont voulu installer une balançoire rue de Toulouse.

Parmi les cinq projets proposés, les habitants de Borny en ont choisis trois. Des arbres de toutes sortes seront plantés dans le parc Gloucester, une aire de jeux, d’une valeur de 30 000 euros, sera réalisée rue de Picardie et le square Tschudy sera aménagé. Quatre bancs et deux corbeilles y seront installés.

Sur les quatre projets proposés, les habitants du quartier de Metz-Nord La Patrotte en ont retenus deux. Ils ont décidé de consacrer 11 000 euros à la création d’un espace convivial rue des Intendants Joba. Le reste du budget participatif éco-citoyen a été dédié à la sécurisation de toutes les entrées du square des Maraichers, avec la mise en place de U-oscillants rendant impossible l’accès du parc aux véhicules.

Les habitants du Sablon ont décidé de réaliser cinq des sept projets proposés. Deux boîtes à livres vont ainsi être créées ainsi qu’un hôtel à insectes mais la localisation exacte n’a pas encore été choisie. Des arceaux à vélo seront installés en haut de la rue aux Arènes. La réfection des allée du parc Sainte-Chrétienne fait également partie des projets qui ont été retenus. Enfin, dix bancs vont être ajoutés dans le quartier. Leur emplacement précis reste à définir.

À Vallières, les habitants ont eu l’embarras du choix : onze projets leur étaient proposé. Ils en ont finalement retenus six. Afin de protéger les écureuils sauvages, 3000 euros seront consacrés à la mise en place de « portes » de franchissement. Les vergers sur les coteaux seront réhabilités pour favoriser la biodiversité. Deux bancs seront installés sur les Hauts de Vallières. Un chemin, rue des Pins, et un espace canin, rue de Lorient, vont être créés. Enfin, cinq bancs seront installés dans le secteur Corchade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.