1jeune1solution, un dispositif pour aider les jeunes à trouver une voie professionnelle

Ce lundi 15 mars 2021, la MLPM (Mission Locale du Pays Messin) a organisé sa première conférence de presse de l’année. Elle portait sur le dispositif #1jeune1solution.

La MLPM est un organisme membre du service public de l’emploi. Elle accueille, informe, oriente et accompagne les jeunes âgés de 16 à 25 ans inclus, non scolarisés, résidant dans le bassin d’emploi de Metz. Cette conférence de presse s’inscrit dans un plan de communication au niveau national autour du dispositif #1jeune1solution.

#1jeune1solution

L’objectif des pouvoirs publics avec ce projet est de couvrir toutes les situations que les jeunes peuvent rencontrer. C’est pourquoi l’organisme a développé des actions personnalisées, se voulant adaptées au profil de chaque personne. Lors de l’événement, plusieurs jeunes bénéficiaires de solutions différentes sont intervenus avec leurs conseillers et des partenaires.

Accompagnement

Sarah, 22 ans, a témoigné de son expérience avec sa conseillère Lisa. Après avoir étudié pendant 3 ans à l’École des Beaux Arts de Metz, elle est devenue tatoueuse et auto-entrepreneuse. Son nouveau projet était de s’orienter vers le tatouage de reconstruction mammaire. Elle a expliqué comment elle a obtenu des soutiens financiers via la MLPM, qui lui a aussi fourni des contacts avec des formations pour sa spécialisation.

Atelier d’orientation

Lola est intervenue pour partager son expérience avec sa conseillère Gwenaëlle. Elle a évoqué les 3 étapes de l’atelier qui sont :

  • L’élaboration du projet, suivant les envies du jeune accompagné
  • La recherche de formation pour acquérir des compétences dans ses domaines d’intérêt
  • La validation du projet via des stages permettant de s’insérer dans le milieu professionnel recherché et de savoir s’il convient

Suite à son inscription en janvier 2021, Lola a trouvé un stage en micro-crèche, qui a débouché sur un contrat d’apprentissage. Sa participation à l’atelier d’orientation l’a donc confortée dans ses choix pour l’avenir.

Garantie Jeune

Les intervenants présentant ce dispositif était Linda, une jeune de 19 ans, Lamia, la chargée de projet et Mohammed, le partenaire sportif. Linda s’est inscrite en novembre afin de trouver une alternance en BTS Assurance. Mais grâce à l’opportunité offerte par la MLPM, elle a réussi à obtenir un contrat PEC (Parcours Emploi Compétence).

Le contrat inclut un accompagnement d’un an, avec des ateliers importants pour la confiance en soi, notamment grâce à l’appui du partenaire sportif. La pratique sportive proposée par le dispositif met l’accent sur l’amélioration de l’hygiène de vie et inculque des valeurs éducatives, comme la cohésion de groupe. C’est pourquoi, l’échange avec des associations sportives de la ville reste primordial pour orienter les jeunes voulant exercer une activité physique.

Formation

Enzo s’est dirigé vers la MLPM pour exprimer son envie de changer de métier et s’orienter vers le monde du numérique. Ainsi, il a pu être mis en contact avec M. Hervé Padilla, le directeur de Metz Numeric School. Il a ensuite passé des tests de pré-délégation pour 2 semaines. Grâce à la MLPM et à sa propre détermination, il suit désormais une formation diplômante égale au bac +3. Aujourd’hui, et ce sans années d’étude préalables dans la filière, il apprend à devenir développeur web.

Recherche d’emploi

Julien et Gokan étaient dans une situation quasi similaire. Tous les deux demandeurs d’emploi, leur but était d’intégrer une entreprise, mais c’était un chemin difficile sans les contacts nécessaires. Ils ont alors frappé à la porte de la MLPM qui les a mis en relation avec le Groupe GOCEL. Aujourd’hui, ils travaillent dans un projet innovant, celui de plombier à vélo. 

Alternance et apprentissage

Clémentine, âgée de 16 ans, a présenté le dernier élément de la journée. Venant d’une filière générale, elle a voulu s’orienter vers une alternance dans le commerce et y est parvenue. Cela grâce à Emelie, sa conseillère, qui l’a mise en relation avec M. Lhermitte, le coordinateur pédagogique du CFA Robert Schuman, et avec une enseigne de la grande distribution.

Jacqueline Schneider, la directrice générale de la MLPM, a finalement pris la parole pour conclure l’événement. Elle a alors annoncé que cette conférence de presse serait la première d’une longue série. Car, pour elle, la crise sanitaire a fait de l’emploi le centre de toutes les préoccupations. C’est pourquoi un travail de communication de la part la Mission Locale du Pays Messin auprès des communes et des entreprises est devenu, pour elle, une priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.