« Haut les Rêves», une exposition éphémère organisée par Bouche à Oreille

L’association Bouche à Oreille a organisé avec Samira Meddahi, photographe, et Mathieu Haro, poète, une exposition éphémère retraçant les rêves et les désirs des habitants des différents quartiers de Metz.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Au 72 rue Mazelle, non loin de l’église Saint-Maximin et de ses vitraux de Jean Cocteau, s’est érigée une exposition photo éphémère appelée « Haut les Rêves » et organisée par l’association Bouche à Oreille.

Durant l’été 2019, Samira Meddahi, photographe, a rencontré une dizaine de personnes venant des quartiers de Borny, Metz-Nord Patrotte et la Grange aux Bois. Elle a écouté leurs histoires, les a questionnées sur leurs rêves et les a immortalisées, arrêtant ainsi le temps. A ces œuvres photographiques s’ajoute le travail de Mathieu Haro, poète. Celui-ci a associé à chaque portrait des textes poétiques et humains, qui en dévoilent plus sur les rêves de chacun. Le duo a mis en avant des personnes que l’on peut rencontrer dans la rue. « Quelque soit votre rêve, il a de l’importance, estime la photographe. C’est ce message qu’on a voulu faire passer ».

Un recueil des photographies et des textes mis en commun par le duo est d’ailleurs en vente pour 10 euros dans la salle d’exposition. « Haut les rêves » sera ouverte au public jusqu’au vendredi 31 juillet, tout les jours de 13h à 19h. L’entrée est libre mais limitée à huit personnes maximum dans la salle d’exposition.

Pour plus d’informations, rendez vous sur la page Facebook de l’association Bouche à Oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.