Trois médiatrices sociales pour les QPV de Metz

De gauche à droite : Chakila Allaoui, Cathy Zins et Roseline Guigma

La ville de Metz vient de recruter trois médiatrices sociales. Leur mission est d’aller à la rencontre des habitants des cinq QPV messins (quartiers prioritaires de la politique de la ville) dans le but de faire le lien entre la population et la municipalité.

Les caractéristiques de leur mission

Leur mission peut se décliner en trois points. Le premier est de relever les anomalies et autres disfonctionnements qui peuvent exister au sein des quartiers. Cela peut être le repérage d’équipements défectueux, comme un lampadaire qui fonctionne plus, un passage piéton à créer ou à déplacer, ou encore constater et agir sur le dépôt sauvage d’ordures. Elles sont aussi un relais entre le domaine privé et le domaine public. Elles peuvent, par exemple, faire remonter les doléances des usagers vers les bailleurs, suivre l’avancée des dossiers et en informer les habitants.

Le second point concerne plus directement l’aspect social de leur mission. Elles ont un rôle d’information et d’orientation auprès des habitants. Elles pourront diriger les publics vers les acteurs de terrain capables de répondre à leurs besoins. Cela part du constat que les habitants ne savent pas toujours à qui s’adresser en fonction des problématiques qu’ils rencontrent. Beaucoup d’associations ou autres organismes peuvent répondre aux besoins des habitants, mais, soit le public ne les connaît pas, soit il ne connait pas leurs activités exactes ou leurs capacités à agir. Il arrive aussi que les habitants n’osent tout simplement pas pousser la porte des associations. Les médiatrices pallieront donc à ces problèmes en informant et en accompagnant les publics concernés.

Enfin, elles informeront les habitants sur les travaux en cours ou à venir au sein des QPV.

Les objectifs des médiatrices

Elles ont pour objectifs de contribuer à réduire le sentiment d’insécurité des habitants des quartiers et d’apporter un meilleur cadre de vie à la population. Au quotidien, leur rôle est de s’informer et de partager les infos dans le but de trouver des solutions. Un travail de pédagogie sera également mené auprès des habitants. Par exemple, les médiatrices pourront expliquer le « temps des dossiers » aux habitants pour éviter qu’il ne perdent patience. En effet, le traitement de certains dossiers administratifs peut vraiment être long, étant donné le nombre de partie prenantes amenées à gérer ces dossier, notamment en terme de logement. Il s’agira aussi pour elles, d’expliquer quand et pourquoi la municipalité ne peut pas agir et, dans ce cas, d’orienter les usagers vers le bon interlocuteur.

La plupart du temps les médiatrices sont présentes sur le terrain, mais elles ont également un bureau au Pôle des Lauriers à Metz-Borny.

Pour les contacter : 03 87 55 50 12

Chakila Allaoui couvre les quartiers de Bellecroix et des Hauts-de-Vallières :
callaoui@mairie-metz.fr
Cathy Zins couvre les quartiers de Borny et Sablon Sud :
czins@mairie-metz.fr
Roseline Guigma couvre les quartiers de Metz Nord-La Patrotte et Boileau-Prégénie :
rguigma@mairie-metz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.