Une France, des mondes : l’histoire de l’immigration à travers des oeuvres artistiques

Dans le cadre du projet Une France, des mondes, des jeunes des quartiers messins se sont réunis pendant une semaine dans les locaux de l’ADEPA, à Vigy. Ils y ont suivi des séances d’apprentissage de danse, d’écriture, de chant,…puis ont proposé une restitution devant les élus.

Mise en place par le collectif des Énergies Urbaines, Une France, des mondes est une création qui veut faire un travail de mémoire sur l’histoire de l’immigration et l’émergence des banlieues. L’idée est donc de réunir des jeunes de différents quartiers messins, plus particulièrement de Borny, de Metz-Nord et de Bellecroix, autour de divers arts, tels que la photo, la vidéo, l’écriture, le chant et l’art plastique. La finalité est de réaliser une grosse exposition en novembre 2019, qui véhiculera des messages de paix afin de changer les idées reçues sur les quartiers dits « sensibles ».

Le séjour d’une semaine à Vigy aura permis à l’ensemble des jeunes de faire des séances de répétition mais aussi de se connaître et d’échanger. « L’idée de cette semaine, c’était d’avancer sur la création Une France, des Mondes et de permettre à l’ensemble des jeunes des quartiers de se réunir autour de l’art », explique Asma Belmadani, membre du collectif des Énergies Urbaines.

À la fin de leur séjour, les jeunes artistes ont pu faire part de l’évolution de leurs travaux aux partenaires financiers du projet. À ce propos, le conseiller départemental du quartier de Borny, Denis Jacquat, se dit très satisfait de la prestation des jeunes : « être en résidence artistique durant 5 jours et produire un tel spectacle, il faut reconnaître que c’était un stage de qualité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.