Les jeunes de Metz-Nord décorent les halls d’entrée

Le lundi 21 octobre, APSIS Émergence a présenté les fresques réalisées par des adolescents du quartier de Metz-Nord lors d’ateliers jeunes, à la MJC Boileau Prégénie.

Deux groupes d’adolescents de Metz-Nord ont participé à des ateliers jeunes, organisés par l’association APSIS Émergence, l’un pendant les vacances de février, l’autre pendant celles d’avril. Ensemble, ils ont réalisé des fresques. Pour cela, ils ont été accompagnés par Matthieu Gauthier, intervenant artistique. « J’ai commencé par leur présenter deux courants artistiques : le surréalisme et le cubisme. Tous les deux ont un côté ludique, avec des univers dans lesquels il est assez facile de rentrer ».

Les jeunes se sont ensuite inspirés de ces courants pour réaliser leurs oeuvres sur les éco-gestes et le respect de l’environnement. C’est le bailleur social LogiEst qui a commandé ces fresques et imposé ces thèmes. « Il y a de vrais problèmes d’incivilité dans les halls d’immeubles, donc on a eu envie d’avoir quelque chose qui montre comment respecter son environnement, explique Sabine Gérard, responsable du pôle social chez LogiEst. On s’est dit que faire passer ce message via des fresques réalisées par des jeunes ferait vraiment changer les choses. Cela permet de sensibiliser les jeunes, les parents et, en plus, de décorer les entrées d’immeubles ! ».

« J’ai appris beaucoup de choses ! »

En plus de ces oeuvres, une fresque supplémentaire a été réalisée : elle illustre ce que représente APSIS Émergence pour les jeunes. Elle sera affichée dans les locaux de l’association. Les autres, quant à elles, seront installées dans les halls d’immeubles des rues Émile Roux, Pierre et Marie Curie, Pierre Boileau et de la place Jean Perrin.

Pour la dizaine de jeunes impliqués dans ce projet, l’expérience a été enrichissante. « Je suis passionnée de dessin mais je ne connaissais pas du tout le cubisme donc j’ai appris beaucoup de choses ! se réjouit Rayane. Même au niveau de l’écologie : je maîtrisais les bases mais maintenant, je fais beaucoup plus attention dans ma vie de tous les jours : ne pas jeter des papiers, faire le tri, etc. ». Aïcha aussi n’en tire que du positif : « je m’intéresse beaucoup à l’écologie, au respect des animaux, etc.. Je suis beaucoup de pages Instagram sur le sujet donc pouvoir en parler, dessiner sur ces thèmes, c’était super ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.