Un atelier au lycée, pour apprendre et comprendre ce qu’est le consentement

Pour la semaine de l’égalité au lycée René Cassin, un atelier de sensibilisation au consentement à été organisé avec Planet Aventure Organisation.

La semaine de l’égalité au lycée René Cassin se déroulait du 22 au 26 mars. C’était une semaine dédiée à la sensibilisation sur l’égalité entre les sexes et les genres, dans le prolongement de la journée du droit des femmes le 8 mars. C’est donc dans ce contexte qu’a été organisé pour les classes de seconde, un atelier sur le consentement. Il était encadré par Nadège Varlet de Planet Aventure Organisation.

Déroulement de l’atelier

Les chaises de la salle de classe étaient aménagées en cercle pour l’occasion et donner l’atelier un caractère interactif. En effet, les élèves étaient invités à exprimer leurs avis et leurs connaissances sur sujet du consentement.

Les participants ont d’abord commencé par se présenter brièvement et dire si le terme « consentement » leur était familier ou non. Nadège a ensuite distribué des feuilles sur lesquelles étaient décrites différentes situations. Le but de la première activité était de lire devant le reste du public le contenu de sa feuille, et d’ensuite les trier suivant différentes catégories telles que : »Consentement », « Pas de consentement », « Ne sais pas »

Après cette première étape, Nadège a décrit 5 différentes étapes du consentement :

« Le chantage n’est pas du consentement, forcer ce n’est pas communiquer », l’accord doit être donné volontairement des deux côtés. Afin que cet accord volontaire soit donné, la personne doit être en capacité de consentir. S’il n’y a pas de réponse, c’est non. La réponse positive doit être claire et non interprétée. On peut aussi changer d’avis, le consentement est donc révocable. Il intervient par ailleurs à chaque étape, on peut, par exemple, vouloir quelque chose sans que cela implique d’aller plus loin.

Plusieurs questions ont été ensuite posées aux élèves. Il y avait toujours 4 réponses. Ils ont donc dû se regrouper suivant la réponse avec laquelle ils étaient en accord. Une personne du groupe était désignée pour justifier le choix de la réponse.

Pour conclure l’échange, une vidéo comparant le sexe avec une tasse de thé afin de démontrer la simplicité du consentement a été diffusée. Les élèves ont ensuite dû répondre à un petit questionnaire anonymement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.