La fête de quartier a animé la Patrotte

Ce samedi 12 septembre, l’Agora a accueilli petits et grands à l’occasion de la fête de quartier. Un événement forcément repensé à cause de la situation sanitaire actuelle mais toujours riche en spectacles et activités.

Crise du coronavirus oblige, l’Agora a proposé une fête de quartier différente des éditions précédentes. « Cela nous tenait à cœur de la maintenir mais nous avons dû nous adapter, explique Fanny Freyther, directrice du centre social ACS Agora. Les activités ont duré moins longtemps et ne se sont pas déroulées au même moment, afin d’éviter les trop grands rassemblements ». Ainsi, l’habituelle kermesse n’a duré qu’une heure et demie, avec seulement trois stands d’animation. Les enfants ont pu y réaliser des fleurs en papier, jouer avec des pistolets à eau ou bien fabriquer leur propre Monsieur ou Madame Patate.

Autre mesure mise en place : une personne se tenait à l’entrée pour assurer le comptage. L’Agora ne pouvait, en effet, accueillir que 100 personnes à la fois. « Nous avons essayé de vraiment diversifier ce que nous proposions, afin que cela soit attractif, précise Fanny Freyther. L’objectif, c’était aussi d’avoir un public tournant selon les activités, afin que le plus d’habitants possible puisse participer à cette fête sans que nous atteignions notre jauge maximale ».

Il y en avait effectivement pour tous les goûts lors de cette fête de quartier : démonstrations de foot freestyle et de danse hip-hop, spectacles de magie, de clowns, charmeurs de serpents, cracheur de feu,… La journée s’est finie avec une séance de cinéma en plein-air et la projection de « Retour vers le futur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.