Le Sablon était en fête ce week-end

À cause des températures caniculaires, la Fête des Quatre Vents, organisée par le centre social Pioche, n’avait pas pu avoir lieu le 29 juin dernier. Elle s’est finalement déroulée ce samedi 7 septembre.

Malgré une météo peu clémente, la Fête des Quatre Vents a trouvé son public. Il faut dire qu’il y en avait pour tous les goûts. Les enfants ont pu profiter de nombreuses animations, parmi lesquelles des stands avec des jeux réalisés par les petits fréquentant le centre social Pioche. Ils ont également pu laisser s’exprimer leur âme d’artiste autour du thème du portrait, lors d’un atelier de peinture animé par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) et l’artiste Juliette Luljeta Meco.

Quant aux tous petits, ils se sont amusés avec le stand tenu par le Lieu d’Accueil Parents Enfants Pirouette. Ils ont traversé pieds nus un parcours sensoriel, composé de sable, de pommes de pin, de morceaux de bois, de semoule… Ils ont aussi pu profiter des jeux sur le thème du vent mis en place par le LAPE.

Le Fablab MDesign, quant à lui, a proposé un « beeathlon », une course suivie d’une version originale du tir à la carabine puisqu’il s’agissait de polliniser une fleur avec un marqueur laser réalisé avec une imprimante 3D. « Le but, c’est de sortir un peu les geeks de leurs jeux vidéos, explique le directeur de l’association, Faouzi Kachouri. Cette activité privilégie le lien avec la nature et permet de faire un peu de sport ».

Le Sablon, un quartier comme un « village solidaire »

Le conseil citoyen était également présent pour recueillir l’avis des habitants sur le quartier. « Cela nous permet de savoir ce qui va et ne pas au Sablon », précisent Nadyia, Gérard et Kader. Parmi les sujets évoqués ce jour-là, les nuisances sonores mais aussi « l’aspect village solidaire du quartier, tout le monde se connaît et s’aide. Les gens qui n’y vivent plus aiment y revenir d’ailleurs ! »

Le lien social, justement, c’est l’objet même de cette fête selon Frédéric Lorenzi, directeur du centre social Pioche, à l’origine de l’événement : « créer du lien social, faire vivre les structures du quartier, partager des moments festifs ensemble : c’est pour ça qu’on organise la Fête des Quatre Vents ». En tout, huit structures et 80 bénévoles ont été mobilisés pour cet événement emblématique du quartier. « On veut toujours donner une couleur sociale à l’événement, poursuit Frédéric Lorenzi. Cette année, c’est le cas avec la présence du MRAP ainsi que l’aspect écologique de l’atelier de MDesign ».

Pour conclure la fête en beauté, parents et enfants ont profité d’une fin d’après-midi en musique, avec une « zumba party » et un spectacle du groupe « Trio Manding Groove » avec l’association Nan Bara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.